Focus sur les caractéristiques du VTC électrique

Les VTT, les vélos tout terrain, tout le monde les connaît. Mais les VTC électriques qui sont arrivés sur le marché plus récemment se font encore rares sur les routes. Le VTC est considéré comme étant un vélo de trekking. Il s’adapte donc à différents types de pistes même si ses performances sont relativement limitées sur les chemins escarpés. Grâce à l’assistance électrique, vous dépenserez moins d’efforts et apprécierez plus vos sorties à vélo. Zoom sur les spécificités du VTC électrique.

Le VTC : un vélo électrique tout chemin

La polyvalence, c’est le principal atout du VTC. En effet, de nombreux cyclistes sont contraints d’avoir des vélos différents. L’un sera destiné à l’usage urbain, l’autre sera réservé aux sports et à la campagne. Et pourtant, il suffit d’avoir un VTC pour passer de la balade aux sorties en ville. D’autant plus que les modèles les plus récents sont équipés d’une assistance électrique.

bike-rando

Le VTC : le vélo électrique tout chemin

 

Les roues sont généralement crantées sur leurs faces latérales, ce qui permet une parfaite adhésion sur les chemins ruraux. Néanmoins, rappelez-vous qu’il ne s’agit pas d’un VTT. La tenue sur les sentiers très difficiles nécessite donc une bonne performance du cycliste qui devra maîtriser son vélo.

En zone urbaine, la finesse des roues est un atout pour un pédalage confortable sur le bitume. Par ailleurs, la légèreté du VTC simplifie son maniement qui peut circuler plus rapidement qu’un vélo classique.

Un VTC de qualité premium permet aussi bien de faire des petites courses que de se rendre sur le lieu de travail ou de se lancer dans une grande randonnée. Les modèles les plus performants disposent d’ailleurs d’une autonomie pouvant atteindre les 160km. C’est une option particulièrement économique puisqu’il consomme en kWh l’équivalent approximatif d’un décilitre d’essence par 100 kilomètres.

Côté confort, le VTC est doté de nombreuses options intéressantes. On peut citer le dérailleur à 7 vitesses ainsi que la fourche à suspension hydraulique. Par ailleurs, l’assise est optimisée par la selle en gel. Un panel numérique est présent sur un nombre important de modèles, permettant d’ajuster l’assistance sur 9 niveaux différents. Le rapport qualité/prix est de ce fait avantageux puisque le coût d’achat est amorti en très peu de temps. C’est sans compter le fait qu’un VTC ne requiert aucune maintenance particulière.

En outre, les boutiques spécialisées proposent des accessoires parfaitement compatibles avec l’usage d’un VTC électrique. Il s’agit notamment des top-cases et sacoches qui rendront les déplacements plus pratiques. De plus, les pros du VTC proposent un vaste panel de pièces de rechange qui permettront aux cyclistes de rouler sereinement sur un vélo correctement équipé.

promenade-velo

Le VTC pratique également pour des balades quotidiennes

Zoom sur le look du VTC

Au premier abord, le VTC électrique arbore un style masculin. Il possède un cadre rigide, généralement en aluminium, qui est lui-même doté d’un garde-boue. La fourche est télescopique sur la plupart des VTC électriques. Les pneus sont plus fins que ceux d’un VTT et parfois dépourvus de crampons. Il est donc important de déterminer l’utilisation de votre VTC pour choisir judicieusement le modèle adapté. L’équipement peut par ailleurs être enrichi par un porte-bagages et des systèmes d’éclairage à la performance accrue.

Il n’y a pas que le look du VTC qui le rapproche du VTT. En effet, il vous offre la possibilité de vous aventurer en pleine nature ou de tester votre aptitude sur des chemins peu praticables. C’est donc le moyen de transport que les cyclotouristes privilégieront pour allier plaisir, passion et respect de l’environnement.

Au-delà de leurs apparences relativement similaires, les VTC électriques se distinguent par leurs puissances et leurs autonomies. Sur un modèle de 400Wh pour 40V et 10Ah, les possibilités sont par exemples réduites en comparaison avec un vélo électrique de 640Wh pour 40V et 16Ah. Plus la capacité mentionnée en Ah est élevée et plus l’autonomie du vélo sera élevée.

Le VTC électrique dispose d’une batterie au lithium performante

La batterie est le critère fondamental pour bien choisir votre VTC électrique. Le lithium fer phosphate ou LFP promettent une autonomie optimale et une durée de vie beaucoup plus importante comparé aux autres technologies de batteries au lithium. Si vous comptez une consommation qui tourne autour de 4Wh/km, vous pourriez aisément parcourir des trajets de plus de 150km. En ce qui concerne la longévité, les batteries au lithium de type LFP résistent à environ 2000 cycles de charge/décharge sans rien perdre de leurs performances globales. N’oublions pas de mentionner que les normes de sécurité En 14764 et EN 15194 sont les références basiques lors de l’élaboration des VTC électriques. Vous aurez ainsi la certitude de pouvoir vous déplacer sur la route et de revenir à votre point de départ en toute quiétude.

A pied ou à vélo électrique, venez-vous ressourcer en faisant une randonnée dans le Mercantour.

1 commentaire

  1. Aurélien

    Bonjour à tous. Un commerçant m’a récemment proposé un VTC électrique de 8Ah pour 36V. Vous croyez que c’est un modèle performant ? J’hésite un peu car je possède un VAE qui affiche les mêmes caractéristiques. Est-ce que la puissance du moteur (en watts) peut faire la différence ? Merci.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *