Yoga paddle : découvrez cette nouvelle pratique

Le yoga est la discipline parfaite pour allier exercices physiques et travail sur le mental. Fortement pratiqué en salle et en plein air, il s’invite désormais dans les univers nautiques en se conjuguant au Stand up paddle. Levons le voile sur cette pratique qui compte un nombre grandissant d’adeptes !

Qu’est-ce que le yoga paddle ?

Rappelons déjà que le paddle est un sport nautique qui consiste à progresser sur l’eau à l’aide d’une planche et d’une pagaie. Les balades vous permettent de travailler votre équilibre tout en sollicitant vos muscles.

Dans le cas du yoga paddle, tout est dans l’appellation : vous adoptez des postures de yoga mais sur une planche de Stand up paddle. Vous n’avez pas besoin d’être expert dans l’une ou l’autre de ces disciplines. En revanche, vous devrez impérativement choisir une eau plate, du moins pour vos premières expériences.

Planches gonflables ou version rigide, l’essentiel est de prendre un équipement suffisamment large pour un maximum de stabilité.

Quels sont les bienfaits ?

S’adonner au yoga, c’est savourer l’instant présent dans toute sa splendeur, se déconnecter de ce qui n’est pas essentiel. Le travail qui s’impose exerce le physique en termes de souplesse et de force tout en forgeant le mental pour apprendre à lâcher-prise. L’association avec le SUP n’en est que plus avantageux puisque la discipline se pratique dans un environnement qui se prête à merveille à cette quête de sérénité.

Le fait de vous tenir sur une planche corse les choses. Il faudra davantage travailler votre équilibre, ce qui exige évidemment plus de concentration. On parle donc d’une véritable évasion hors du temps, une parenthèse qui vous conduira à apprécier la nature qui vous environne. Ressentez la caresse du vent, soyez sensible aux chants des oiseaux, laissez-vous séduire par la beauté du soleil levant…. Vous allez donc relever un défi dans un cadre enchanteur, propice au dépassement de soi.

Il est évident que nous vivons à un rythme fou, ponctué par de nombreuses contraintes souvent stressantes. Le yoga paddle vous oblige à arrêter cette course folle car vous devez vraiment prendre du temps.

Même si les mouvements s’effectuent en douceur, vos muscles sont fortement sollicités. Alors oui, on parle d’un sport à part entière, parfait pour vous tonifier ou affiner votre silhouette.

Quels sont les positions de yoga réalisables sur un paddle ?

On pourrait croire que l’association du yoga à un sport de glisse limite considérablement les postures réalisables. En réalité, les possibilités sont extrêmement nombreuses, en voici quelques-unes.

Vous pouvez déjà vous essayer à la position du lotus, posture de repos par excellence. Asseyez-vous en croix sur votre planche. Si vous y arrivez, placez le talon sur la cuisse opposée mais vous pouvez aussi vous contenter de croiser vos jambes devant vous. Placez vos mains sur vos genoux en joignant le pouce au majeur. Dos droit, fermez les yeux. Inspirez, expirez, vous sentirez le stress vous quitter progressivement.

Vous pouvez aussi réaliser la position de la charrue. Allongez-vous en douceur et posez vos mains sur la planche. Soulevez doucement votre bassin et allongez vos jambes vers l’arrière, sans plier les genoux. Allez aussi loin que possible en essayant de poser vos orteils derrière votre tête. Vous pouvez placer vos mains sous votre bassin pour faciliter le mouvement.

Les fentes hautes sont également possibles. Positionnez votre pied avant bien à l’aplomb du genou, c’est-à-dire dans la même ligne verticale. Tendez l’autre jambe loin derrière. Prenez appui sur votre planche ou levez les deux bras à la verticale pour redresser votre buste en douceur. On rentre bien le ventre, on contracte les cuisses et on respire.

La position du chien tête en haut est très facile à réaliser et donc idéal pour les débutants. Allongez-vous sur le ventre et positionnez vos mains bien à plat de part et d’autre de votre poitrine. Poussez avec vos paumes pour décoller votre poitrine de la planche. Allongez bien votre cou et levez les yeux vers le ciel.

stand up paddle

Autre possibilité : la position de la planche. Positionnez votre corps de manière à former une ligne droite avec vos épaules, votre bassin et vos chevilles. Il faudra donc prendre appui avec vos paumes et vos orteils.

Contractez bien votre ventre et vos fessiers. Profitez-en pour observer les poissons ou pour admirer la plage.
Vous pouvez aussi profiter de votre sortie en mer ou sur une rivière pour adopter la position de la grue. Elle est plutôt complexe puisqu’elle exige de la force et de la concentration mais l’environnement est favorable alors, pourquoi ne pas essayer ? Prenez appui sur la planche avec vos mains. Pliez légèrement vos coudes et placez vos genoux juste derrière vos bras. Basculez votre poids vers l’avant pour décoller vos pieds de la planche en gardant vos genoux contre vos bras. Soufflez, restez zen, vous y arriverez.

Choisissez votre terrain de jeux, de Nice à Menton, en passant par Cannes et les autres joyaux de la Côte d’Azur. Passer par une base nautique telle que https://aquareve.org/ si vous vous trouvez à Nice, est toujours un excellent choix pour trouver du matériel et pourquoi pas, un moniteur. Rappelons toutefois que savoir nager est impératif puisqu’il est possible de tomber de la planche, une perspective qui ne manquera pas d’apporter une touche de fun à l’expérience !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *