Comment bien débuter au karting ?

Le karting fait connaitre les plaisirs de la vitesse et de la compétition. Grâce à ce sport automobile, les jeunes qui désirent devenir pilote professionnel, peuvent acquérir une certaine expérience et vivre l’ambiance électrique des circuits. Mais comment bien débuter au karting ?

Renseignez-vous sur ce sport et observez

Certains pilotes commencent dès l’âge de 7, 8 ou 9 ans. Les règles à suivre sont très strictes car il y va de leur sécurité et de leur performance. La formation coûte très cher aux parents, mais ils ferment les yeux devant la passion de leurs enfants. Souvent, des jeunes passionnés rodent autour des circuits pour découvrir les secrets et les performances des pilotes. Comme eux, observez minutieusement ce que font les autres, tirez parti de cette observation pour faire mieux et les surpasser.

En fait, sur le circuit, le moindre mouvement ou geste a sa propre signification même le plus insignifiant. Alors, posez des questions, apprenez à bien cerner les situations. En somme, suivez attentivement les courses pour en apprendre plus.

Gardez votre trajectoire

La trajectoire est la meilleure ligne imaginaire que votre kart va suivre quand il va amorcer un virage jusqu’à sa sortie.

Sur les lignes droites, vous devez aller très vite.
Pour les courbes ou virages dont le rayon est grand, attaquez-les à grande vitesse. Abordez-les à l’extérieur, puis enfoncez-vous vers l’intérieur pour ensuite agrandir votre trajectoire lors de la sortie.
Quant aux épingles ou virages à faible rayon, votre châssis doit être à un endroit très précis, et la vitesse doit être réduite.

Restez sur votre trajectoire. Faites-en sorte que vos attaques et sorties de virages vous mettent en bonne position pour le virage suivant.

Freinez doucement

Voilà un conseil que beaucoup trouvent aberrant, or savoir ralentir ou freiner est essentiel pour votre chrono. Pour lui, vous devez diminuer la fréquence de votre freinage tout en le maitrisant. Alors, ne commettez pas l’erreur de retarder le freinage en attaquant un virage. Au contraire, freinez doucement en fin de ligne droite avant la courbe. Car un freinage brusque et trop retardé sanctionnera votre trajectoire, donc votre vitesse. Maitrisez aussi votre pédale d’embrayage pour contrôler la vitesse et les freins.

Ne touchez pas les bords

Si vous prenez les bords, vous allez perdre d’appréciables secondes. Vous pourriez penser que cela raccourcirait votre trajectoire, mais notez que le peu temps que vous auriez gagné serait infime face aux dommages mécaniques probables. Sachez que vous risquez de perdre du temps si vous prenez la courbe trop à l’extérieur, car ce serait plus long.

Par ailleurs, si vous optez pour la trajectoire trop à l’intérieur, votre véhicule devrait ralentir et vous aurez de la peine à le relancer.

Equipez-vous bien !

Le karting est un sport où le risque est toujours présent, car le kart n’a pas de carrosserie pour vous protéger. Pour votre vie et votre sécurité, équipez-vous de bons équipements, de préférence, assurez-vous qu’ils soient homologués CIK-FIA.

Vous devez donc savoir que :

– La combinaison du pilote doit protéger tout son corps selon la norme CIK-FIA. 2 types existent suivant votre pratique : professionnel ou amateur. Pour ce dernier, la combinaison est plus légère que celle des pros.

– Le casque est indispensable pour protéger la tête du pilote en atténuant le choc contre le sol ou un obstacle quelconque en cas d’accident. Les casques diffèrent selon les matières qui composent la coque extérieure : plastiques, les moins chers – composites (kevlar, fibre de verre ou de carbone) qui sont plus légères et plus résistantes. Un casque ignifuge serait un atout considérable. Toutefois, une bonne aération, des prises d’air, un réglage de la jugulaire et une esthétique attrayante aux couleurs de votre écurie ne seraient pas superflus. Vous pourrez trouver des casques de karting à la fois sécurisés et esthétiques sur le site grandprixracewear.fr.

– La visière vous aidera à garder une bonne visibilité, qu’il pleuve ou qu’il fasse vraiment froid, en balayant les buées. Alors, choisissez une visière rotative offrant une bonne ventilation de l’intérieur, et adaptable à tous les casques.

– Les bottines sont là pour protéger vos pieds et chevilles contre les brulures et le choc tout en vous offrant du confort. Elles doivent vous permettre d’avoir une bonne sensibilité aux pédales. Les dernières technologies offrent des bottines ultra légères, souples mais résistantes tout en étant ininflammables, avec des zones anti-abrasion et des coussinets au niveau du talon d’Achille.

– Les gants sont la garantie de confort et de sécurité. Ils doivent être confortables, ajustés aux mains du pilote tout en les laissant sensitives. Ils devraient être robustes et avec un bon grip. En cas de pluie ou de froid, choisissez ceux qui vous tiennent au chaud et à sec.

Ainsi, de bons équipements à la fois esthétiques, de qualité et conformes aux normes, sont la garantie de votre sécurité, et vous aident également à avoir la sérénité nécessaire pour votre concentration et gagner aux courses.

Gardez votre sang-froid

En karting, vous devez toujours rester calme, même si un concurrent vous dépasse ou vous provoque. Laissez-le faire, observez-le, mais ne cherchez pas à le talonner de très près. Gardez votre patience et votre concentration. Restez fixé sur votre objectif et passez outre des bruits parasites.

Restez dans la trajectoire que vous avez tracée lors des essais, là où vous allez exceller car vous l’avez bien étudiée.

Conservez votre élan

Le karting est un sport automobile de vitesse. Faites-en sorte que cette vitesse soit votre partenaire tout en restant zen. Sachez garder votre élan et l’avantage que vous avez gagné auparavant en ne laissant pas votre moteur tomber à zéro lors d’un virage. Car si vous freinez trop, votre kart aura du mal à reprendre sa vitesse. Donc, vous perdez des secondes précieuses.

Pratiquez souvent

Pour exceller, il faut pratiquer souvent afin que les gestes de base deviennent un réflexe. L’utilisation de manière constante et efficiente des muscles et des articulations vous feront acquérir cet automatisme. Et vous pourrez alors déjouer de graves ennuis. De plus, en étant automatiques, vos gestes resteront ancrés en vous qu’ils deviennent une seconde nature ; et plus vos reflexes sont au sommet de leur forme, mieux vous maitriserez votre machine, et par conséquent, la discipline.

Ainsi, le karting est un sport automobile passionnant mais dangereux. Sa pratique nécessite des équipements adéquats et conformes aux normes CIK-FIA. Pour bien débuter, informez-vous, observez les autres et votre environnement, et respectez règles techniques, notamment sur le freinage et la trajectoire…

Mais avant tout, soyez zen ! Retenez qu’il vous faut pratiquer souvent pour que vos gestes deviennent automatiques. C’est ainsi que vous pourrez maitriser cette discipline très en vogue.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *