Les différents types de revêtement de raquette de tennis de table

Le revêtement de raquette de tennis de table fait l’objet d’une attention particulière. Il est la matière en contact avec la balle et son choix dépend du niveau du joueur ainsi que des sensations souhaitées. Le revêtement est composé d’une couche de mousse recouverte de caoutchouc appelé topsheet. L’épaisseur des revêtements est limitée à quatre millimètres. Il existe plusieurs types de revêtements, le soft, l’anti top et les picots.

Soft

Un revêtement se base sur l’adhérence qui est sa capacité à transmettre de l’effet à la balle et la dureté de la mousse. Une mousse plus tendre convient à un jeu basé sur la rotation et la tenue de la balle tandis qu’une mousse plus dure convient à un jeu agressif à base de frappe. Le critère de choix dépend aussi de l’épaisseur de la mousse, plus elle est épaisse, plus elle est rapide, ainsi que la rapidité et le contrôle. Le contrôle est la sensation propre à chaque joueur et la capacité à placer la balle avec précision sur la partie de la table.

Le soft est constitué de picot très court et large tourné vers l’extérieur. Un revêtement soft est adapté en contre défense dans un jeu près de la table et pour bloquer les tops spins. Avec sa mousse dure et un caoutchouc très élastique, il est utilisé pour les jeux rapides en défense, qui privilégie la vitesse. Non adhérent, il est donc moins sensible à l’effet rotation de la balle. L’utilisation de la soft permet de durcir les balles (plongeantes, coupées) dans certaines situations. Si votre adversaire utilise un soft, privilégiez les balles molles plutôt que les balles rapides.

Anti top

C’est le revêtement très lisse de type backside lent, avec des picots tournés vers l’intérieur et ne disposant d’aucune adhérence. L’anti top possède une mousse très amortissante sans élasticité, et excelle dans le contrôle de la balle. Il est insensible aux effets adverses, car le caoutchouc est très lisse, et aussi, il ne met que très peu d’effet dans la balle. L’anti top permet d’inverser les effets. Les joueurs les utilisent en défense, et en raquette en combi (sur un côté seulement) et plus rarement à la table. L’anti top est utile dans les remises de services et les tops spins adverses.

Picot court

Les picots, qui sont des petites piques sont disséminés sur la surface du caoutchouc, dont la hauteur varie. Les picots courts ou soft sont tournés vers l’extérieur avec une adhérence faible. Plus gros et plus court, il offre moins de possibilités de variations d’effets. Le picot court donne plus de confiance au jeu en tenant un bon contrôle de la balle. Il est utilisé par les joueurs qui aiment rester près de la table.

Picot long

Également tournés vers l’extérieur, flexible et sans adhérence, les picots longs sont les picots avec mousses et sont plus rapides. Un revêtement à picot long permet un jeu défensif ou équivalent, qui privilégie la vitesse à la rotation. Plus un picot est long et fin, plus son effet est dur à contrôler. Très prisé par les défenseurs, il a la particularité d’inverser l’effet de la balle de celui émis par l’adversaire. Utilisé en raquette combi, le revêtement donne un effet flottant qui déstabilise l’adversaire. Il est utilisé loin de la table pour envoyer une balle la plus coupée possible.

Les types de revêtements se répartissent selon les stratégies désirées. Pour chaque face de la raquette, il est autorisé d’avoir un type de revêtement différent. Pour encore plus de renseignements concernant les revêtements de raquette de tennis de table, rendez-vous sur www.silver-equipment.com/14-revetements

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *