Tout sur l’aquarunning

La cellulite ne plait à personne. Vraiment personne. C’est sans doute pour ça qu’il y a autant de coaches qui essaient de trouver un moyen de s’en débarrasser à tout prix. Pour ma part, je pense avoir trouvé les solutions !

C’est en fait une méthode toute simple qui consiste à faire de l’aquarunning. C’est un nouveau sport aquatique que j’ai découvert il n’y a pas longtemps, et qui est actuellement très en vogue. Je vous fais un résumé de ce que ça peut faire à votre cellulite !

Un sport complet et tout doux

L’avantage de l’aquarunning, c’est d’entraîner le cœur tout en renforçant vos muscles. Pendant les cours que vous prendrez sur un tapis de course incliné et placé dans l’eau, vous pourrez voir que c’est une discipline tout ce qu’il y a de technique. D’ailleurs, l’aquarunning demande un peu de maîtrise. Je vous conseille donc de vous mettre à l’aise avec un matériel bien adapté.

Le principe de l’aquarunning : faire des mouvements d’aquagym sur 30 à 45 minutes, tout ça sur un tapis qui comporte plus de 30. Rouleaux. Ces derniers sont censés tourner sur eux-mêmes ! Ce que vous devez faire, c’est donc des pas pour faire tourner ce lot de petits rouleaux. Tout est bon à prendre : course, fente, ski de fond, ciseaux… Tout se fait en musique !

Son effet anticellulite

Vous voulez connaitre la clé du fameux aquarunning ? C’est tout simplement l’hydro-massage. Il s’agit d’un phénomène qui se crée grâce aux mouvements que votre corps fait dans l’eau. Ici, la résistance de l’eau est utilisée pour booster le passage du sang dans le corps.

C’est aussi l’effet de l’hydro-massage qui aide à éliminer les toxines dans le sang. Autant dire que c’est efficace pour raffermir les cuisses ! Le sort est aussi idéal si vous voulez perdre des tours au niveau des cuisses !

1 commentaire

  1. Un sort aussi agréable que pratique je trouve ! En plus, on ne sent pas grand-chose une fois dans l’eau. Avec la sensation de fatiguer moins, ça pousse à en faire plus sans sentir que ça puisse faire mal par la suite.