L’importance de faire du sport dans la vie active

Le sport est un facteur clé pour maintenir son état de santé. Certaines entreprises ont su prendre cela en compte, comme c’est le cas de Microsoft qui propose à ses employés des salles de gym ou d’Emailvision qui entraîne pleinement ses collaborateurs dans des excursions montagnardes. Ce n’est pas sans raison si les grands groupes adoptent un tel comportement vis-à-vis des activités sportives : aujourd’hui plus que jamais, le sport est reconnu en tant que vecteur de lutte contre de nombreuses pathologies. Cela fait d’ailleurs un certain temps que l’OMS préconise la mise en valeur des bienfaits du sport sur les lieux de travail.

sport-vie-active

Le sport au travail permet cohésion, esprit d’équipe et dépassement de soi mais aussi détente et relaxation.

Santé et performance au travail

Côté français, si la loi ne manque pas de souligner que l’entreprise est responsable de la santé de ses salariés (voir ici), le sport lui, doit encore faire son chemin pour arriver dans les pratiques RH modernes. Les chiffres ne sont pas glorieux : approximativement 13% des employeurs intègrent le sport dans la vie de leur entreprise dans l’hexagone. En Grande-Bretagne, pourtant, l’application de mesures visant à favoriser le développement du sport sur le lieu de travail aurait fait baisser l’absentéisme de 30 à 40%, avec des effets similaires sur la productivité individuelle et le turnover.

Les RH françaises et l’activité physique

Il est pourtant de plus en plus courant de voir les professionnels du secteur des RH défendre, si ce n’est le sport en entreprise, au moins l’intégration de certaines activités physiques dans la vie d’entreprise (étirements par exemple) afin de lutter contre les pathologies qui se développent sur les postes de travail. Des experts de chez RH Médiation, par exemple, conseillent d’utiliser le Shiatsu afin de limiter l’apparition de TMS (troubles musculo-squelettiques). De plus, faire du sport au travail contribuerait à effectuer les 30 min de sport recommandé chaque jour.

Des entreprises réfractaires au sport

Néanmoins, il existe certains facteurs qui rendent les entreprises réfractaires à l’idée d’introduire le sport sur les lieux de travail. Tout d’abord, il existe un risque que l’action de l’entreprise soit perçue par les salariés comme une tentative de s’immiscer dans leur vie privée. Par ailleurs, le financement des infrastructures peut se révéler problématique et créer un grand fossé entre les salariés de petites entreprises et ceux des groupes plus importants. Denier point important : une activité sportive nécessite l’aménagement de créneaux, ce qui peut poser des soucis en termes d’organisation.

Cette approche frileuse des entreprises vis-à-vis des activités physiques est déplorable. En effet, l’inadaptation connue de l’humain à un poste de travail fixe peut-être en partie contrebalancée au niveau psychologique et physique par une activité sportive régulière. Il reste encore beaucoup de progrès à faire en France à ce niveau.

 

 

1 commentaire

  1. Fabien Luisson

    Salut tout le monde, Je suis coach sportif et je ne peux que confirmer ce qui est écrit dans cet article très intéressant. Le sport est indispensable pour maintenir une bonne santé physique et également une bonne santé mentale. Quand on est bien dans son corps on est bien dans sa tête. Pratiquer du sport ne veut pas dire se surpasser et faire de la compétition à haut niveau, mais au moins bouger régulièrement et faire des exercices physiques. C’est le meilleur moyen pour ne pas prendre du poids !